Tout ce que tu dois savoir sur l'amortissement - Le Business Planner

Où est votre tableau d’amortissement ? Pourquoi amortissez-vous votre matériel à 5 ans ? Pourquoi n’avez-vous pas retiré l’amortissement de vos charges ?…

Ce sont des questions qui reviennent assez souvent lors de pitch de présentation.

Et comme l’amortissement est une notion pas forcément maîtrisée par les porteurs de projet.

Je vais te faire un récapitulatif de tout ce que tu dois savoir dessus.

Définitionamortissement

Selon tonton Wiki : « L’amortissement comptable d’un investissement d’entreprise est l’étalement de son coût sur sa durée d’utilisation »

Toujours aussi clair celui-là…

L’amortissement est un terme comptable qui désigne la dépréciation d’un bien appartenant à l’entreprise.

Concrètement, quand tu achètes un bien pour ton entreprise, ce bien perd de la valeur avec le temps. L’amortissement est la valeur de cette perte.

L’amortir revient à étudier cette perte de valeur. Et surtout à la retirer des charges.

Car oui, là est vraiment l’avantage de l’amortissement. Au lieu de perdre cette valeur, tu peux l’introduire dans tes frais. Et donc la retirer de tes charges. (Pour ne pas payer d’impôts dessus si tu n’avais pas encore compris).

Il existe deux manières principales de calculer l’amortissement d’un matériel.

L’amortissement linéaire & l’amortissement dégressif.

 

L’amortissement linéaire

Il consiste à déprécier le bien d’une manière linéaire. Ce bien perdra donc la même valeur tous les ans jusqu’à la fin de la durée d’amortissement.

Le taux d’amortissement est calculé en fonction de la durée de l’amortissement.

Par exemple : Si on amortit un bien sur cinq ans, il va perdre 20% par an. Soit 1/5 de sa valeur par année.

 

L’amortissement dégressif

Il est possible aussi que lors des premières années la valeur de l’amortissement soit plus élevée qu’à la fin de la durée d’amortissement.

Le taux de calcul effectué représente le taux linéaire multiplié par un coefficient.

Taux de calcul Amortissement dégressif

Valeur du coefficient en fonction de la durée de l’amortissement

Par exemple : Tu achètes un matériel d’une valeur de 3 500 €, avec une durée de vie estimée à 5 ans.

Ton taux de calcul sera de 1,25 x 1/5 = 0,25.

Mais il faut savoir que si tu achètes le produit le 22 septembre, alors le calcul se fera à partir du 1er septembre. Donc tu considéreras que tu auras utilisé ce matériel pendant 4 mois.

 

La durée d’amortissement

amortissement

Pour connaître la durée d’amortissement d’un bien, il faut suivre le plan comptable.

Les durées sont différentes en fonction de la nature du bien à amortir.

Voici quelques exemples courants :

  • Mobilier de magasin 10 ans
  • Outillage                        5 à 10 ans
  • Mobilier 10 ans
  • Photocopieur 5 ans
  • Matériel électrique 6,5 à 10 ans
  • Téléphone 3 ans
  • Ordinateur 3 à 5 ans
  • Logiciels 1 à 3 ans
  • Automobiles 4 à 5 ans

 

Un écart de 20% peut être toléré par l’administration fiscale si c’est justifié.

De plus pour le matériel d’occasion c’est à toi d’estimer sa durée de vie. Et pour l’occasion seul l’amortissement linéaire est accepté.

Concernant les biens qui s’amortissent sur moins de 3 ans, ceux-ci ne peuvent être amortis qu’en linéaire.

La somme d’un amortissement se calcule à la fin d’une année fiscale. Mais la fin d’un amortissement peut avoir lieu au milieu de l’année.

Par exemple :

Imagine un achat effectué le 19 septembre 2018, avec une durée de vie de 5 ans.

Fin 2018 -> 4 mois
Fin 2019 -> 1 an
Fin 2020 -> 1 an
Fin 2021 -> 1 an
Fin 2022 -> 1 an
A partir de début 2023 è 255 jours

Le plan pas-à-pas pour réussir ton Business Plan

Télécharge ce guide inédit qui te donne la structure détaillé point par point

Le Calcul de l’amortissement

amortissement

L’amortissement linéaire

Je définis les termes comme suit :

  • Base de calcul = Valeur restante à amortir
  • Taux = (1 / Nombre d’années d’amortissement)

La date de départ est la date à laquelle tu commences à utiliser le bien. Et non celle de l’achat si elle est différente.

Hypothèses de calcul :

  • Un bien d’une valeur de 3 500 €
  • Qui a une durée de vie de 5 ans
  • Acheté le 19 septembre et utilisé de suite.

1ère année :
3500 x (1/5) x (103/365) = 197,5 è On a donc amorti 197,5 €

2ème année :
3500 x (1/5) x (365/365) = 700 è On a donc amorti 197,5 + 700 = 897,5 €

3ème année :
3500 x (1/5) x (365/365) = 700 è On a donc amorti 897,5 + 700 = 1597,5 €

4ème année :
3500 x (1/5) x (365/365) = 700 è On a donc amorti 1597,5 + 700 = 2297,5 €

5ème année :
3500 x (1/5) x (365/365) = 700 è On a donc amorti 2297,5 + 700 = 2997,5 €

6ème année :
3500 x (1/5) x (262/365) = 502,5 è On a donc amorti 2997,5 + 502,5 = 3 500 €

 

L’amortissement dégressif

Je définis les termes comme suit :

  • Base de calcul = Valeur restante à amortir
  • Taux = Taux linéaire x Coefficient
  • Temps d’utilisation = Période de détention du produit sur l’année fiscale (Si acheté le 1er janvier = 12/12)

Le calcul est donc :

Base de calcul x Taux x Temps d’utilisation = Amortissement sur cette année

Hypothèses de calcul :

  • Un bien d’une valeur de 3 500 €
  • Qui a une durée de vie de 5 ans
  • Acheté le 1er janvier et utilisé de suite

La 1ère année :
3500 x (1/5) x 1,75 X (12/12) = 1225 €  è Il reste donc 3500 – 1225 = 2275 € (Nouvelle base de calcul)

La 2ème année :
2275 x (1/5) x 1,75 x (12/12) = 796,25 € è Il reste donc 2275– 796,25 = 1478,75 €

La 3ème année :
1478,75 x (1/5) x 1,75 x (12/12) = 517,56 € è Il reste donc 1478,75 – 517,56 = 961,19 €

Et là comme il ne reste que deux ans, on divise ce qui reste sur ces deux années. (En fait si on continue comme ça, le calcul est infini. On doit donc passer en linéaire quand le taux linéaire devient supérieur au taux dégressif).

La 4ème année :
961,19 / 2 = 480,59 è Il reste donc 961,19 – 480,59 = 480,6 €

La 5ème année :
480,6 € è Il reste 0 €

[rad_rapidology_inline optin_id=optin_10]

Amortissement dégressif ou linéaire ?

Après toutes ces informations, la question qui doit te venir à l’esprit est sûrement la suivante :

« Comment choisir entre l’amortissement dégressif et l’amortissement linéaire ? »

Oui je suis un peu mentaliste…

amortissement

Mais cette question est très pertinente.

Déjà il faut savoir qu’une fois la méthode d’amortissement choisie, il sera impossible de changer pour les biens de même nature et qui présentent des conditions d’utilisations similaires.

Ensuite il faut comprendre que ces principes te donnent deux choix :

      • Avoir des annuités qui se retirent des charges d’une manière constante
      • Avoir de plus grosses annuités les premières années d’utilisation des biens.

Et donc la conséquence serait une augmentation des charges sur les premières années ou un retrait constant des charges.

Et comme tu le sais, ou pas encore, plus tu as de charges à retirer moins tu payes d’impôts.

Donc à toi de faire le choix.

Soit tu sais que tu vas payer beaucoup d’impôts alors tu passes en dégressif pour en amortir un maximum au début. Soit tu passes en linéaire pour avoir un niveau de charges plus ou moins égal sur plusieurs années.

Le plan pas-à-pas pour réussir ton Business Plan

Télécharge ce guide inédit qui te donne la structure détaillé point par point

Conclusion

Comme tu as pu le voir le choix de son amortissement a quand même quelques conséquences.

Et ce même si en règle générale ce n’est pas une notion maîtrisée par les entrepreneurs.

Ce choix est un choix de gestion de l’entreprise. Et quand on veut réussir son entreprise il faut être bon en gestion…

Et toi ? Tu vas amortir tes biens en dégressif ou en linéaire ? Dis-moi tout dans les commentaires.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Télécharge ton guide inédit pour connaitre la meilleure manière de structurer ton business plan.